Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Les Tangences divines" de Franck Ferric

J’ai mis un titre qui va bien avec le roman et qui me sert d’excuse. Oui, il est des périodes où je ne trouve pas le temps de lire, trop d’autres choses à faire.

Je termine avec plaisir Les-Tangences-Divines.jpgce roman bizarre, entre fantasy urbaine bien d’aujourd’hui et fantastique à l’ancienne. Les dieux sont toujours là, enfin certains, mais sont endormis ou n’ont plus de pouvoirs puisque personne ne les prie plus. Une idée entre Malpertuis de Jean Ray et American Gods ou Anansi Boys de Neil Gaiman.

Théodule le narrateur est un égoutier, ça nous change agréablement des assassins et des bellâtres innocents de leur généalogie (quoi que). Il rencontre un, puis deux, puis plusieurs drôles de types qui sont en fait des anciens dieux qui ont survécu. Du coup, il quitte son train-train quotidien, sa maison et sa petite femme qui va avec, pour vivre ses aventures improbables à la recherche de Pan, car il n’est pas mort.

Je ne vous en dis pas plus. Le rythme est assez étrange. Un début tranquille où le héros au doux prénom accumule les questions, un passage complètement délirant à travers les Domaines des dieux déchus, puis une troisième partie de combats entre les anciens et les nouveaux dieux. La fin toute en mélancolie m’a semblé très réussie, même si on n’obtient pas toutes les réponses.

P.S. : Quelques coquillettes mais aussi une grosse page 242 quand les barricades sont érigées en 69 plutôt qu’en 68. Pour un historien engagé, ça sent l’acte manqué.
P.S.2 : Il y a une femme à poil sur la couverture, mais, regardez-bien, il lui manque des morceaux.
P.S.3 : On dirait que l’auteur n’aime pas les chats, ce qui va lui faire perdre du lectorat.

 

Tag(s) : #fantasy

Partager cet article

Repost 0