Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

elfesfolio.jpg"La fille du roi des Elfes" de Lord Dunsany

N’étant ni érudit ni diplômé en fantasy, je veux bien croire que cet étrange opuscule a inspiré quelques grands anciens comme Tolkien, Lovecraft, Howard ou d’autres. Mais en fait non, je n’y crois pas trop, ne voyant pas bien le rapport entre ces gars-là. Mais bon.

Cette histoire raconte la relation entre le monde enchanté créé et dirigé par le roi des Elfes et la Terre, représentée par un petit bout de pays, encore appelée « nos contrées familières », entre le monde de la Magie et le nôtre. Le ton est léger, presque doux et poétique. Le Lord est un passionné de Dame Nature, fasciné par la beauté des fleurs. Quant aux animaux ils ont leurs caractères et leurs utilités, quoiqu’on remarque l’étonnante absence des chats.

Les chapitres sont courts – merci pour ça – mais l’ensemble a vraiment vieilli. D’où mon questionnement sur l’intemporalité du bouquin. Même si, et c’est ce qui m’a le plus séduit dans cette histoire, le Temps est arrêté chez les Elfes quand il passe normalement chez nous.

Le récit est parfois incohérent. Par exemple, les trolls sont bêtes mais Lurulu particulièrement malin. Dunsany est fasciné par la beauté de la Nature mais n’aime rien tant que les trophées de cerf ou de licorne. D’ailleurs, toujours dans l’intemporalité, il en profite pour dater son histoire du XIVème siècle. La relation de la sorcière de nos contrées familières avec le pays des Elfes est tout sauf limpide.

Mais on y trouve de l’humour, volontaire ou pas, et des remarques sur le ridicule de la religion des hommes (représentée par le Frère) qui déteste toutes ces sorcelleries mais utilise objets sacrés et incantations pour s’en défendre.

Un conte merveilleux dans un style vieillot, où on peut s’ennuyer devant les longueurs et répétitions, avec pourtant de beaux passages poétiques et des choses émouvantes sur la musique et les souvenirs.

 

Tag(s) : #fantasy

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :