Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Downton Abbey", saison 2 (2011), série créée par Julian Fellowesdownton-abbey-press-release-still

Bon, on a beau ne pas vraiment comprendre pourquoi, on continue à regarder sans déplaisir les aventures de la famille Crawley et de sa domesticité. Downton a été réquisitionné et le Comte et sa famille doivent partager leur vaste demeure avec des officiers en convalescence. Historiettes, petites combines et attirances sexuelles entre classes continuent, malgré la guerre qui fait rage en France. La benjamine devient infirmière et la cadette assistante de vie culturelle pour officiers.

La tonalité de cette deuxième saison est nettement plus sombre, voire glauque, avec une succession de malheurs en tout genre, où les gentils dégustent quand les méchants s’en sortent plutôt bien. Les acteurs sont toujours excellents, sauf quand ils en font trop. Les seuls moments rigolos, rares, sont le fait du personnage de la douairière, formidablement interprétée par Maggie Smith. La saison finit assez mal pour tout le monde, les seuls qui s’en sortent sont la benjamine et son chauffeur.

L’épisode de Noël est un peu plus gai et clôt de manière un peu étrange cette saison qui nous apprend que ces aristos british peuvent, en périodes de fêtes, se mêler aux domestiques le temps d’un bal.

Mon impression n’a pas changé par rapport au billet précédent : cette façon de vivre fascine par son étrangeté et malgré son injustice sociale. Le scénario est un peu pauvre et parfois incohérent quant à la psychologie des personnages. Le plus bizarre restant que les deux sournois ne sont pas punis quand un gentil risque d’être pendu.

Tag(s) : #série télé

Partager cet article

Repost 0