Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Très chers nombreux (hum, hum, ça va venir) et exigeants lecteurs fidèles, il se dit qu’un blog doit être entretenu, alimenté aussi souvent que possible.

Le problème c’est que je suis dans un bouquin trèèèèès long, dans les 650 pages, et que c’est pas demain la veille que je vais vous en causer. Alors je vous propose quelques mots sur les séries télé que j’essaye de suivre en ce moment.

D’abord, entendons-nous bien, je ne vous causerai jamais des séries hospitalières, parce que ça me déprime en me rappelant de mauvais souvenirs.

Concernant les séries rationnelles et casi-policières, parmi celles qui n’ont pas baissé en ce début de nouvelle saison je regarde Bones (saison 5), toujours drôle et sympa au point qu’on se fout complètement de l’enquête et qu’on ne s’intéresse qu’aux relations personnelles entre les gens, et The Mentalist (saison 2) où la personnalité complexe du héros et son charme ravageur continuent à faire merveille.

La plus drôle des séries reste The Big Bang Theory, qui raconte sous forme de sit-com le quotidien d’un groupe de jeunes physiciens caricaturaux mais tordants.

En fantastique, Eastwick est ma nouvelle série favorite, sans doute à cause des actrices (ci-dessus à gauche) et de l’humour. Ce remake un peu décalé du film "Les sorcières d’Eastwick" a pour l’instant tout pour me rendre accro. La légèreté en plus.

Je regarde aussi cette bizarroïdie de fantasy (invraisemblable par définition) anglaise pour tous, Merlin, où on ne reconnaît pas grand-chose des chevaliers de la Table Ronde, où Guenièvre est black et pas très belle mais où il y a des monstres, de la magie interdite…et c'est drôle.

Dans le genre science-fiction j’essaye le nouvel opus des Stargate guys, Stargate Universe, un vaisseau paumé trop loin de la Terre pour y revenir, mais j’ai du mal avec les acteurs, les personnages et le côté sombre drameux sans un poil d’humour après 3 épisodes, et toujours ce militarisme qui me gonflait déjà dans SG1 et SGA. Mal barré.

Beaucoup plus intéressante est la nouvelle série Flashforward. Pendant 137 secondes, tout le monde s’est évanoui et a vu son avenir dans 6 mois. Le FBI mène l’enquête. Bien construit et remarquablement interprété.

Et bien sûr il y a Fringe (saison 2), sans doute avec Lost la série de SF la mieux foutue de l’autre côté de l’Atlantique.

Parce que, vous le savez, « la meilleure série de SF de tous les temps depuis tout ce temps » c’est Doctor Who de nos cousins brittons, et je trépigne en attendant les deux derniers épisodes avec David Tennant.  

Tag(s) : #série télé

Partager cet article

Repost 0