Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les-Cinq-Rubans-d-or.jpg

"Les Cinq rubans d’or" de Jack Vance

Les Actu SF sont des incontournables gentils de la SFFF. Ils éditent de tout, des jeunes auteurs ou des plus grands comme Roland Wagner, Jean-Marc Ligny ou Sylvie Lainé. Leur politique éditoriale m’échappe un peu, par contre, quand il publie ce petit roman « juvénile » pour garçonnets de moins de douze ans.

Le traducteur (que je ne citerai pas) est un vrai professionnel mais soit il était très jeune en 1984, soit il n’avait pas la grande forme. C’est ainsi qu’on peut lire page 73 : « - J’ai un vaisseau de l’espace ! entendit-il encore, » Sans déconner ? Pas un vaisseau spatial ou un astronef ? Il y a aussi la fameuse expression « comme du beurre en broche ». Sur quelle planète ? Ici chez les Grenouilles, on dit « comme du beurre en branche ». Et je n’ai pas compté les nombreux bouts de phrases tordues. Pas la forme, quoi.

Quant au fond, J’ai pensé aux aventures de Flandry de Poul Anderson, très bébête aussi mais pour un peu plus grands quand même. On apprend aussi qu’en deux générations, les humains s’adaptent à de nouvelles conditions planétaires et deviennent d’horribles extraterrestres.

Et, pour finir sur une note positive, une très étrange et plutôt belle couverture carrément Art Déco de Rodolfo Reyes, comme je n’en avais jamais vues avant (mais je suis tout sauf érudit).

 

Tag(s) : #science-fiction- Planète SF

Partager cet article

Repost 0