Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

la-loi-du-desert.jpg"La Loi du Désert" de Franck Ferric

Pas tous les jours, donc, qu’un auteur de SFFF me laisse comme ça sur le derrière. Je vous avais causé de son livre Les Tangences Divines et je me suis donc acheté le premier roman (mais après moult nouvelles) de ce jeune homme roux. Ben j’ai bien fait.

Je ne vous dirai pas que c’est parfait. Il y a bien quelques petites pétouilles dans les coins, du vocabulaire pas toujours signifiant (un molosse pour un homme, par exemple), des phrases un peu bancales à mon goût, quelques longueurs et d’étranges répétitions (comme une tour qui s’enfonce doucement sans tomber). Mais l’ensemble est tout à fait goûtu.

C’est un genre de post-apo si on veut mais longtemps après la destruction de la civilisation (où on parle bizarrement espagnol). Ce qui reste des humains vit derrière les murs de quelques rares cités-états, en guerre contre les êtres étranges qui habitent le désert. Un des frères, rebelle, se fait arrêter après un attentat et condamner à l’exil, l’autre, soldat, déserte pour le sauver.

J’ai été pris par le rythme, pourtant lent au début (malgré les nombreux incidents de parcours) de cette double course poursuite dans le désert, qui accompagne l’évolution intellectuelle des deux frangins. La fin étrange pourrait sembler frustrante mais son côté « ouvert » m’a bien plu.

Bref, entre la dureté et la violence de certains passages et la beauté et la poésie de certains autres, je vous conseille vivement ce bouquin prenant et original. Bizarrement (hum), il n’a reçu aucun prix.

 

Tag(s) : #science-fiction- Planète SF

Partager cet article

Repost 0