Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Pris dans la glu" ("The Spy In The Ointment") de Donald E.Westlake

 

Ben oui, estimés lecteurs de ces biftons, le précédent Westlake m’a laissé sur ma faim. Alors je m’en suis repris une dose. Grand bien m’en a pris car celui-là est beaucoup moins sérieux. On retrouve avec une jubilation non dissimulée la verve sarcastique et comique du grand Donald dans une histoire très hautement improbable.

Gene, pacifiste ney-yorkais, sur écoute par des agents du FBI d’une indécrottable et imbécile rigueur, reçoit la visite d’un illuminé qui veut l’enrôler dans un improbable rassemblement de terroristes de tous poils. Leur chef n’est autre que Tyrone Ten Eyck, un horrible individu, vrai malfaiteur assassin faux-révolutionnaire, mais aussi frère d’Angela la petite amie de Gene.

Et les situations, toutes complètement impossibles, s’enchaînent sur un rythme endiablé,. Notre héros s’y retrouve coincé et contraint de revêtir les habits d’un espion du gouvernement états-unien infiltré dans la bande des méchants. Il va s’en sortir, bien sûr, mais il devra composer avec sa philosophie.

Outre ce trentenaire particulièrement sympathique, on fait la connaissance d’une galerie de personnages hauts en couleur (un vieux juif qui veut tuer tous les Allemands, un jeune nazi, des chinois, un avocat new-yorkais, etc.) et, cerise sur le gâteau, la belle et gentille Angela, bricoleuse de génie mais bête à en pleurer.

On pourrait objecter que cette histoire est très datée des années 60. Personnellement je trouve que ça ne fait que rajouter un certain charme suranné à l’ensemble.

Pour se détendre les nerfs et les zygomatiques, pas de meilleur médecine qu’un roman de Donald Westlake.

Tag(s) : #policier-noir

Partager cet article

Repost 0