Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a des jours de merde. C’en est un. Avec mon hyper émotivité de passereau, je chiale comme un gamin. Roland C. Wagner, un des rares grands bonshommes de la science-fiction en France, est mort dans un accident de la route hier dimanche et on l’apprend ce matin. Déjà que ce monde n’est pas brillant, il est encore pire aujourd’hui.

À 51 balais, il laisse une œuvre formidable que je vous recommande de lire ou relire. Un monstre de travail, d’imagination et de convictions. Un homme libre. On se revoit là-haut ou là-bas, Roland.

 

 

Partager cet article

Repost 0