Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Fringe" saison 2, de J. J. Abrams, Alex Kurtzman et Roberto Orci.

fringe.jpg

 

Alors beaucoup de gens trouvent que cette série est faiblassonne. Mais ce n’est pas une série métaphysique comme Lost, c’est une série de divertissement, avec de la SF et du steampunk dedans.

Si vous avez vu la première saison (sinon pourquoi lisez-vous ce billet ?), et sa dernière image, vous savez qu’il y a une Terre parallèle où les choses et les gens sont presque pareils mais pas tout à fait. Cette « mythologie » (à la X-files) constitue le ressort de la série, c’est-à-dire que cette thématique sert de fil rouge aux 23 épisodes mais des tas d’aventures sur des phénomènes bizarres se mêlent à cette trame (sans toujours apporter grand’ chose diraient certains).

Walter le savant a été sorti de son hôpital psychiatrique par la section « Fringe » du FBI justement parce qu’il en sait vraiment beaucoup sur cette Terre parallèle. Son fils Peter est lui aussi spécial avec un QI de 200 mais pas que, il vient de là-bas. Le fils de Walter est mort de maladie et il a été chercher son double de l'autre Terre pour le remplacer. Ils forment un trio avec celle sur qui repose la série, Olivia Dunham, agent du FBI, elle aussi spéciale puisque sujet d’expériences de Walter quand elle était gamine.

Les acteurs sont excellents, les caractères bien campés (même les secondaires dont le formidable Broyles), il y a de l’inventivité dans les énigmes et surtout de l’humour, élément indispensable à toute série respectable.

Il n’y a pas que des séries hors-concours comme Twin Peaks, The Prisoner, Lost ou Doctor Who, il y a de bonnes séries pas bêtes et bien jouées qui parlent d’autres choses que d’hosto ou de flics (quoiqu’il y en aient aussi dans Fringe).

 

Tag(s) : #série télé

Partager cet article

Repost 0