Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"La Sinsé gravite au 21" de Roland C. Wagner

nesti005.jpgMon inculture est grande et vous le savez. Je n’avais encore jamais lu ce double roman. Je me le suis commandé en occas’ chez Mama la Zone. Si j’ai bien compris – les spécialistes dont je ne suis pas me diront – le premier Red Deff est un duo de  Roland avec Jean-Marc Ligny et le second un solo du premier cité. Ces deux Fleuve Noir Anticipation ont été ré édités sous ce titre, qui mime celui d'un fameux polar, chez Nestiveqnen en 1998.

Le bouquin démarre comme une pochade rigolote avec des extraterrestres bizarres, un héros venu du passé, Viper, et une « biopuce », Ganja, sorte d’IA biologique capable de se brancher à n’importe quel ordi ou humain doté de prises neurales comme Viper. La suite est une succession ininterrompue de rebondissements et de rencontres, avec un peu plus de sérieux et un suspense. Arriveront-ils à sauver la planète des gentils hippies (et de leur formidable herbe la sinsé) des visées destructrices de leur voisin totalitaire ?

Vous vous doutez de la réponse mais vous ne l’obtiendrez qu’après avoir passé un bon moment avec ce drôle de duo, auquel s’associeront le vaisseau spatial intelligent et d’autres personnages hauts en couleurs psychédéliques et aux physiques surprenants.

Je ne peux que vous recommander ce space opera atypique, bourré de clins d’œil au genre, drôle et enlevé.

 

Tag(s) : #science-fiction- Planète SF

Partager cet article

Repost 0