Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Once upon a time", saison 1 (2011-2012), série créée par Edward Kitsis et Adam Horowitzonce_upon_a_time-show.jpg

Je vous avais signalé cette série lors de son démarrage. La première saison vient de s’achever et je l’ai regardée jusqu’au bout. C’est de la série « pour tous » sans horreurs goriques ni scènes de cul,  reposante donc.

Dans une petite ville d’Amérique aujourd’hui se retrouvent coincés par une terrible malédiction des personnages de contes de fée qui ignorent tout de leur état, sauf le méchant Mr Gold, alias Rumplestilskin, et la méchante Regina (la Reine). On ne peut s’enfuir de Storyville mais on peut y arriver. C’est le cas de notre héroïne qui est venu retrouver son fils abandonné, adopté par Regina. Le gamin possède un livre où sont racontées les aventures dans le monde magique des habitants de cette bourgade. Il essaye désespérément de convaincre sa vraie mère de la réalité de la malédiction.

Soit mes neurones de mémoire sont vraiment mal en point, soit les contes ont été ré écrits parce que, si on reconnait certains personnages, d’autres semblent  parfaitement étrangers et leurs histoires aussi. Peu importe. Il y a plusieurs choses que j’ai trouvées remarquables. Les méchants ont leurs faiblesses et ils sont souvent sympathiques et, incroyable mais vrai dans une série amerloque, la religion et le Bon Dieu sont complètement absents. Ce qui est également reposant.

On alterne les scènes d’actualité dans le Storyville rationnel d’aujourd’hui et les histoires de ces personnages dans le Moyen-Âge magique des contes.

Les acteurs sont plutôt bons mais, que ce soit délibéré ou pas, le couple Blanche Neige (l’instit) /Prince Charmant (un type trouvé dans la forêt) est remarquablement  gnan gnan la praline. En plus, la Reine est deux fois plus belle que Blanche Neige, donc le truc du miroir a du mal à marcher. Il y a de belles trouvailles comme une fée amoureuse d’un nain et qui se retrouve  bonne sœur, un drôle de motard et un Jiminy Crickett en psy.

Une série sympathique sans être géniale ni incontournable mais qui ne manque pas d’originalité ni de surprises.

Tag(s) : #série télé

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :