Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Tek" de WTek NEWilliam Shatner

Question prétendument philosophique en réponse à mon bifton sur les crypto-publicistes, ce titre n’est là que pour attirer le chaland, usant des armes de mes ennemis, sans honte ni gloriole.

Un habitué de cette barcasse perdue m’a contacté car il souhaitait lire le China futur prix. Donc acte : je lui ai envoyé et, en remerciement, il m’a fait parvenir deux ouvrages dont celui-là. Ben, comment dire, c’est pas mal et nul à la fois.

C’est un polar du futur, de la SF donc. Un flic est réveillé de son coma (la taule de l’époque) après quatre ans au lieu des quinze prévus et embarqué dans la recherche, en tant que privé, d’un savant et de sa fille (canon, forcément) disparus au Mexique, parce que le vieux aurait trouvé la parade à la drogue de l’époque, le tek, qui permet de vivre en 3D ses rêves et fantasmes.

Au cours d’une poursuite linéaire il va se sortir de tous les pièges et chausse-trappes (qu’on voit un peu venir quand même) grâce à son expérience et son charme (il a cinquante balais mais aucune femelle ne lui résiste, quoique) mais il va, subtilement et insidieusement, modifier sa vision des choses et des gens. Son ex-femme s’est bien moquée de lui et il tombe amoureux d’une androïde. D’où ma question du titre.

C’est facile à lire, sympathique mais pas d’une grande originalité. Et pourtant ça n’empêche pas de questionner dans le profond et actuel (Une fille automate fait beaucoup causer ces temps). La machine peut-elle être une femme comme les autres ? Oui, si elle est belle ?

P.S. : la couv’ disco, scannée par mes soins car inconnue au bataillon ouèbique, avec la gueule de William OMFG, date pourtant - quelle horreur - de 1995.

Tag(s) : #science-fiction- Planète SF

Partager cet article

Repost 0