Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Le glamour" de Christopher Priest

images-copie-10.jpg

Il y a des livres, comme celui-là, qu’on referme sans trop savoir qu’en dire ou en penser. C’est une sorte de roman fantastique à l’ancienne où on se demande jusqu’à la fin si c’est du lard ou du cochon, ou si c’est juste une histoire de fous.

Alors oui Monsieur Priest est fortiche pour nous entraîner sur 400 pages dans cette succession de points de vue d’une même histoire pas très intéressante: le cas banal d’un triangle amoureux entre un mec qui est devenu amnésique suite à un attentat et qui retrouve progressivement la mémoire, sa petite amie qu’il venait de quitter juste avant et l’amant de cette dernière.

Le fantastique, et la définition de ce glamour, ne débarquent qu’à la moitié du livre. S’agit-il d’une réalité ou d’une illusion, telle est la question que le principal intéressé ne cessera de se poser, et le lecteur avec.

Je trouve que le twist final est décevant (je l’avais vu venir) et reste dans l’ambiguïté (la photo de l’amant n’est pas expliquée). Mais c’est très bien construit quoique extrêmement bavard. Les nombreux détails peuvent, ou non, avoir leur importance, admets-je.

Bref, si vous aimez aussi la littérature blanche nombriliste sentimentale de ce qui se passe dans la tête du narrateur, vu de l’intérieur et de l’extérieur, vous pourriez aimer ça.

P.S.: La couverture est magnifique (comme vous pouvez le constater) et la traduction impeccable (pas comme l'autre, là)
Tag(s) : #fantastique

Partager cet article

Repost 0