Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"D’or et d’émeraude" de Eric Holstein

Convaincu par ma copine Sandrine (du célébrissime blog Mes Imaginairesmnemos-dedales094-2011.jpg), j’ai acheté ce bouquin plein de pages avec un texte imprimé tout petit.

J’ai lu avec peine la première partie : je ne raffole pas de la narration au présent. J’ai eu un peu l’impression de lire le Guide du Routard à Bogota. Un très jeune homme (né dans les années 90), adopté enfant par des Français, retourne dans son pays d’origine. Ses aventures sur place (il fait de la photo et baise une belle hispanique tradeuse qui aime se faire traiter de pute) ne servent  strictement à rien dans la suite de l’histoire, mais il retrouve son vrai père qui l’initie à sa culture indienne en le faisant plonger dans un lac. Il en ressort avec un bâton magique au moment de la conquête espagnole au XVIe siècle. Bon.

La deuxième partie se passe à ce moment-là et est écrite au passé (subtil, n’est-ce pas). On suit les pérégrinations d’une bande de conquistadors soudards catholiques et de leur chef. La litanie des horreurs, crimes, batailles, exactions, tortures et viols (mais les Indiennes n’aiment rien tant que se faire violenter par des poilus !) m’a vite lassé et j’ai arrêté ma lecture.

Je n’ai trouvé que des dithyrambes dans les compte-rendus de lecture des blogeuses, blogeurs et critiques officiels, constatant encore une fois – oui je sais, c’est lassant – que je ne comprenais rien à la beauté de la littérature d’imaginaire du XXIe siècle.

J’ai su, donc, qu’il y a une troisième partie dite "uchronique" qui se passe dans une Bolivie d’aujourd’hui où les Indiens ont gagné la guerre (grâce au bâton magique ?) et intégré les envahisseurs. Mais je m’en fous, rien ne m’a accroché dans l’écriture ni dans ces histoires ni dans les personnages, alors ça suffit comme ça, merci.

 

Tag(s) : #science-fiction- Planète SF

Partager cet article

Repost 0