Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L’homme bicentenaire" de Isaac Asimov

Je bavassais récemment sur les classiques relisibles zoupa9782070441303.jpg. J'avais oublié cestui-là.

Alors, comme écrit sur la quatrième de couv’, le bon docteur Asimov a du talent. Ajoutons qu’il a marqué définitivement l’histoire de la SF, qu’il est un incontournable de l’Âge d’Or, etc. Mais c’est aussi un grand pro’ (professionnel et prolifique), qui sait faire une nouvelle avec une idée. Le problème c’est qu’il vous trimballe pendant vingt ou trente pages avec. Alors on s’ennuie et on n’a qu’une envie : c’est lire en diagonale.

Ce recueil de nouvelles rassemble des histoires de robots positroniques avec les ô combien fameuses Trois Lois de la Robotique. Le tout enrobé d’un bavardage inintéressant sur comment et quand il les a publiées. Étonnant le nombre d’histoires de robots que ce type a pondu. Le souci pour votre blogueur c’est que, justement, trop d’histoires de robots et de leurs problèmes de conscience à la noix, ça le fatigue.

Sans doute que les jeunes générations pourront utilement se cultiver en SF en lisant ce recueil, plus moderne – les nouvelles ont été écrites dans les années 70 – que, par exemple, Le Livre des Robots publié au CLA où certaines nouvelles dataient des années 50.

Pour être complètement honnête, et m’exposer au mépris des intelligents auto-proclamés, je n’ai jamais été grand fan d’Asimov. Son cycle de Fondation m’a ennuyé (jamais fini) et ses robots, ben, je ne suis pas vraiment passionné par leurs problèmes.

Oui mais, Isaac n’avait-il pas, quelque part en cherchant bien, intuité la singularité ? Je vous laisse sur cette grave question et vous dis à la prochaine.

 

Tag(s) : #science-fiction- Planète SF

Partager cet article

Repost 0