Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Alias", saison 2 (2002-2003), série créée par J.J. Abrams.

Alias.jpg

La deuxième saison est tout autant trépidante que la première. Sydney change de costumes et de maquillage à chaque épisode et de continents plusieurs fois par semaine. Elle a retrouvé sa maman, qui n’était pas morte mais agent du KGB puis du K-directorate, puis de l’Alliance, ou pas, mais du mauvais côté, quoi. Et là, hop, maman se rend de son plein gré à la CIA pour aider fille et ex-mari dans leur lutte contre Sloane, devenu seul roi des méchants après avoir anéanti l’Alliance. Oui mais est-elle sincère la maman ? Hein ? Sinon on assiste au retour d’une autre non-morte, la femme de Sloane, son talon d’Achille, son reste d’humanité.

Mais il faut retrouver tous les artefacts de Rambaldi. Combien ? 47 ! Évidemment. Déjà, avec ceux qu’il détient, Sloane est capable de crééer des clones parfaits. Ben oui, quoi, au XVIe siècle, on connaissait  parfaitement l’ADN et même la séquence de tous les humains qui peupleront la Terre au XXIe. Et donc, on peut faire muter toutes les cellules d’un individu pour qu’il ressemble comme un jumeau à un autre, sauf la conscience. Fortiche, quand même, le Rambaldi, hein. Au passage on retrouve les futurs shape-shifters de Fringe (qui, eux, prennent la forme des gens avec un trident buccal).

Aucune des découvertes et prophéties de Rambaldi n’a la moindre chance d’être vraisemblable ou crédible mais on s’en fiche complètement car le reste non plus, Sydney possédant tous les attributs de la super héroïne, à l’épreuve des balles et des foulures. Les retournements de vestes et de situations sont permanents, et l’humour est amplifié par quelques personnages comme le petit génie court sur pattes ou le copain dragueur de l’amant de Sydney.

Le cliffhanger final n’est pas piqué des hannetons que je ne vous raconte pas quand même. Certains me prédisaient les dernières saisons en n’importe quoi, mais l’invraisemblance est déjà le moteur de la deuxième saison et c’est tout le charme de cette série, à mes yeux.

Tag(s) : #série télé

Partager cet article

Repost 0