Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Ceux qui vont mourir te saluent" de Fred Vargas54032314.jpg

Ce polar, ou rompol comme préfère dire la dame, date de 1994, avant le commissaire Adamsberg. Après le meurtre à la ciguë d’un éditeur d’art français à Rome, son frère ministre y envoie un juriste pour étouffer l’affaire. Ce drôle de bonhomme, Valence, va, au contraire, mener son enquête, aidé par un policier italien.

Des dessins ont été volés à la Bibliothèque Vaticane, ce pourrait être le motif. Mais l’affaire est bien plus compliquée. Le mort était l’époux de Laura, une femme fatale, amie d’un évêque atypique qui a pris sous sa protection son fils et ses deux amis de toujours lors de leur séjour à Rome. Les trois jeunes gens se sont donné des noms d’empereurs romains et vivent de manière décalée et originale.

Valence croit avoir résolu l’affaire mais un nouveau meurtre contredit ses conclusions. Un autre suspect est arrêté mais ce n’est pas le bon. Le vrai sera une surprise.

Tout est dans la psychologie fine et le mode de pensée des intervenants, la recherche d’absolu et d’originalité des trois jeunes hommes, les certitudes ébranlées de Valence qui ne s’attendait pas à ça, le calme et l’ouverture d’esprit du policier, l’intelligence de l’évêque et l’amour qu’ils portent tous à la merveilleuse Laura.

Subtilité, construction, humour, surprises : du rompol de qualité.

Tag(s) : #policier-noir

Partager cet article

Repost 0