Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Dæmone" de Thomas Day

Bon alors il y a p2311025827.jpglein de bagarres à l’asiatique, au katama, donc moderne, mais aussi au lance-roquettes, au poignard  et à d’autres trucs. Et il y a plein de sexe dedans, pas toujours propre (le mec bande en voyant une dame faire pipi) donc moderne. C’est bien réaliste dans la tripe et le dégueu, donc moderne.

 Il y a quand même un peu de psychologie, le héros juif (on se demande bien pourquoi dans un lointain futur on parle encore de la Shoa ou de Moby Dick, mais bon) aime sa femme morte, sa garde du corps moitié robot- moitié japonaise (moderne) est amoureuse de lui qui n’en veut pas et il a un autre garde du corps, un homme-chat sans poils, doué en informatique et en pilotage.

Au ton vous pourriez penser que j’n’ai pas adoré. Mais c’est plus compliqué. C’est bien écrit et bien construit comme d’autres trucs de Day dont je vous avais entretenus. Les environnements exotiques sont bien décrits, surtout la dernière planète avec les enfants bleus. On se demande quand même pourquoi la Terre est toujours dans le même état avec les mêmes gens dedans, Grand Israël (no comment) ou Guatemala des indigènes en lutte contre les multinationales, ou comment on continue à boire du Glenfarkas ou bouffer du bœuf écossais, et plein d’autres trucs délibérément d’aujourd’hui dans un lointain après-demain. Mais il y a une vraie tension qui fait qu’on va sans effort au bout de l’histoire, professionnel et efficace.

Après le texte on a l’explication (c’est tendance ou quoi ? Je sors du  Colin) du pourquoi. Autant je comprends l’auteur quand il parle de l’Âge d’Or de la SF et de sa suite immédiate avec des romans de 200 pages qui ne vous encombrent pas le ciboulot avec les éternels mêmes problèmes pendant des centaines de feuillets, autant j’ai du mal à rapprocher ce space-op bien moderne avec ce que j’ai pu lire quand moi aussi j’avais douze ans, genre Williamson ou Carsac. C’est vraisemblablement un problème générationnel. On a beau avoir lu les mêmes vieux trucs, on ne les a pas lus en même temps ni avec le même background.

Or donc vous avez là un court roman bourré d’action qui va à cent à l’heure et distrayant mais, comment dire, c’n’est pas vraiment ma came, parce que je suis trop vieux et ringard. Tous les moins de quarante-cinq balais devraient adhérer, parce que c’est quand même, dans son genre série B assumé, de la belle ouvrage.

Tag(s) : #science-fiction- Planète SF

Partager cet article

Repost 0