Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"The Mentalist, saison 3" (2011), créée par Bruno Heller.


mentalist2-group.jpg

Dans mon dernier bifton je bavassais sur les séries télé de distraction plus que de réflexion. Je continue puisqu'en ce  moment je n’arrive pas à lire sans m’ennuyer et que je n’ai pas envie de dire tout le temps du mal. C’n’est pas bon pour ma santé mentale.

Or donc il est des séries qu’on regarde parce qu’on ne s’y ennuie pas trop, qu’on a l’habitude des acteurs – comme si c’était des cousins éloignés qu’on aime bien – et qu’il n’y a jamais rien de visible à la télé le soir avant dodo.

Cette série policière en fait partie.  Je vous en causais l’année dernière. Les enquêtes sont rarement intéressantes mais le héros est original. Doté d’un charme fou, toujours en costar gris-bleu trois pièces sans cravate et conduisant un DS Citroën (et pas une 403 comme Colombo), le consultant  pour la brigade de policiers californiens sait lire les messages corporels, décrypte les détails infimes comme Sherlock Holmes et pratique l’hypnose, en plus de mentir comme il respire. Ce mentaliste ex-charlatan apporte son soutien aux flics car il espère retrouver Big John, l’assassin en série qui a tué sa femme et son enfant.

Comme d’hab’ chez les Amerloques les acteurs sont bons, bien typés avec des caractères forts, et on suit l’évolution de leurs inter-relations. Malheureusement ça tourne un peu en rond et on finit par se lasser. La fin de cette saison 3 ressemble à une fin tout court. En tout cas ce sera le cas pour moi, j’ai fait le tour du personnage.

Tag(s) : #série télé

Partager cet article

Repost 0