Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Grendel" de John Gardner


 igrendel.jpegNon je n’ai pas lu Beowulf, alors je ne peux pas causer, affirment certains critiques. Voilà une raison supplémentaire pour ces personnages de me trouver "lamentable". Avec la préface de l’auteur et la postface de Mauméjean, je me suis fait une idée. Sans l’une et sans l’autre sans doute passerait-on à côté de l’objectif de l’auteur : raconter cette légende d’un autre point de vue, celui du monstre.

Alors c’est un style vraiment bizarre et changeant, avec des bouts de poèmes, des discussions philosophiques et métaphysiques, des descriptions, des réflexions, de l’humour, du sarcasme.

Cet ogre pense finalement comme un homme, mais un homme seul, rejeté et malheureux. Son parcours est pour le moins décousu mais il se forge progressivement une espèce de philosophie où les humains, leurs travers, leur méchanceté, leurs héros et leur religion sont vraiment méprisables et ridicules (et méritent d’être mangés). Par contre il est fasciné par la musique et la poésie du barde et la beauté de la reine. S’il y a quelque chose à sauver chez les Hommes c’est bien l’Art et la Beauté. 

Tag(s) : #fantastique

Partager cet article

Repost 0