Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Merlin, saison 3 (2010)", créée par Julian Jones, Jake Michie, Johnny Capps et Julian Murphy 

 18978962.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20080829_010120.jpg

Bon, vous me connaissez, je sais rester gamin parfois. J’ai déjà dit tout le bien que je pensais de cette série de la grande BBC estampillée "pour tous" (du gamin avec le doigt dans le nez au papy sucrant les fraises). C’est bien, et ça le reste après trois saisons. Je vous en ai causé ici même pour la seconde saison.

Une fois adapté/habitué à cette bizarre ré interprétation de la légende arthurienne, on y prend goût. Les vieux ados que sont Arthur et Merlin grandissent, en force pour l’un et en sagesse pour l’autre. Comme prévu. Mais le surdoué en magie apprend à manier l’épée (pas n’importe laquelle) et le tout en muscles commence à réfléchir et regarder autour de lui.

La belle Morgane, pupille (ou plus ?) de Uther, est définitivement passée du mauvais côté de la Magie et fait tout pour s’emparer du royaume de Camelot (qui - excusez la Grenouille – n’est pas de la camelote), bien aidée par sa sœur (?) Morgause, cheftaine ou cheffe de tous les méchants sorciers. Uther ne change pas, il est c.. comme un roi fatigué et obsédé par sa haine des jeteurs de sorts. Il ne voit rien des manigances de la traîtresse et finit très mal cette saison.

Assez spolié, me direz-vous, alors que je ne l’ai presque pas fait.

Résumons : une bonne série, avec plus de fond qu’il n’y paraît, mais une forme grandement améliorable. Le jeu des acteurs est parfait, mais autour…Un des personnages essentiels de cette saison et des précédentes, le Dernier Dragon, bouge vraiment très moche, comme le reste des effets spéciaux, des combats, des chevauchées et du reste. Comme s’ils n’avaient pas de cavaliers, de maîtres d’armes ou de bidouilleurs chez les Brittons ? Je fais l’hypothèse que c’est délibéré, pour faire genre…

Le dernier et treizième épisode, le plus goûtu selon moi, relance la machine en mettant les choses à plat. On y découvre une Table Ronde qui n’est pas dans le château de Pierrefonds-Camelot. Tadamm ! Et comment Excalibur sortant de l’eau se retrouve plantée dans un rocher. Oui, ça c’est du spoiler de compétition. Gnark gnark ! Espérons que son titre, « The Coming of Arthur », soit prophétique, sérialement parlant.

Tag(s) : #série télé

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :