Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"CosmoZ" de Claro

 

Bon, vous me connaissez, je ne comprends rien à la littérature d’aujourd’hui, bridé que je suis par mon inculture abyssale et mes habitudes. Pourtant j’essaye toujours et encore, ne désespérant pas de tomber sur des perles connues de tous sauf moi.

On entend beaucoucosmoz.jpgp parler cette rentrée de ce monsieur Claro, aussi un peu comme un anti-Houellebecq, alors bon j’achète.

Là ça fait bientôt quinze jours que j’essaye. Je suis à la page 129 sur 484, dix pages par jour en moyenne, soit dix fois moins que d’habitude. Je n’irai donc pas plus loin.

Alors c’est fichtrement écrit. Joli, mélodieux, recherché, innovant. Vraiment de la belle écriture. Mais au service de quoi ? Une histoire du début du XXe siècle, paraît-il.

Peut-être plus loin dans le bouquin ? J’ai lu une drôle d’histoire d’un nain qui fait ses deux jumeaux en même temps, à moins que ne ce soient que deux nains jumeaux, qui vont d’Europe en Amérique jusqu’à la ville des Lilliputiens, en espérant autre chose, atteindre Dreamland, retrouver la route de briques jaunes avec Dorothy. Celle-là, emportée par une tornade, réveille ou retrouve un épouvantail en paille sans cerveau et un bûcheron en fer blanc sans cœur. Oui, je sais, ce sont les personnages du Magicien d’Oz, mais je ne la connais pas, moi, cette histoire-là.

Non seulement c’est joli mais c’est elliptique à souhait, pour érudit aguerri ayant l’habitude des sous-entendus. Et c’est d’une lenteur phénoménale. Mais bon, l’expérience est intéressante.

Le problème m’est personnel. Je n’accroche pas du tout, ne rentre pas dans la musique du monsieur et ne dois pas avoir la forme de sensibilité requise. Donc je n’éprouve rien, aucune empathie pour des personnages entre mythe et réalité, et qui rêvent autant qu’ils vivent leurs vies.

Bref, caramba, encore raté.

Tag(s) : #hors catégories (blanche - aventures - etc.)

Partager cet article

Repost 0