Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Angoisses", tome 1, de Kurt Steiner

 

Non, à l’instar du Grand Malborough, Bademoude n’est pas mort, car il pond encore… ses billets. Des fois c’est long entre deux parce que je m’arrête de lire. C’est mal, je sais, mais c’est.blackcoat95-2009.jpg

Je vous ai déjà c ausé de la sympathique Rivière Blanche et de son éclectisme rare. Dans sa collection Noire se poursuit la tradition des fameux FNAG (Fleuve Noir Angoisse, petite sœur du FNA Fleuve Noir Anticipation), avec, comme chez le Fleuve père, du bon comme du moins bon en inédits, et des ré éditions.

Sous le titre Angoisses, ils proposent des vieux FNAG introuvables du maestro du genre, Kurt Steiner alias André Ruellan. Dans ce premie r tome, avec préface de Curval, interview de l’auteur et biblio comme chez d'autres éditeurs, les romans datent de 1956,1957 et 1958,

Le Seuil du Vide (1956) est l’histoire d‘une jeune femme peintre qui est envoûtée par sa chambre triangulaire. Le cauchemar, vécu à la première personne, est souvent mais pas toujours prenant. Les personnages sont convaincants, par contre, et on admet volontiers cet impossible.

Les Rivages de la Nuit (1957) m’a beaucoup plus emporté. Le roman est construit sur quatre récits des différents personnages d’une histoire extraordinaire avec Cagliosro qui sort d‘un livre mfn-angoisse025-1956.jpgaudit pour assouvir une vengeance au-delà du Temps. L’écriture est travaillée et belle. L’imagination est débordante dans les situations horribles et l’angoisse se teinte parfois d‘humour, comme dans les « conclusions » finales où même les psychiatres n’arrivent pas à tout rationaliser.

Je lirai le troisième bientôt, après avoir lu d’autres choses entre-temps. Mais il n’y a pas de doute, elle était chouette la littérature de gare en ce temps-là. Aujourd’hui on avale de la bit-lit sans idées - traduite sans effort de l’amerloque - en prenant son billet sur la toile. O tempora o mores, aurai-je tendance à vieux-conner.

 

P.S.: Rien à voir avec le bouquin de SF du même chez les mêmes.

Tag(s) : #fantastique

Partager cet article

Repost 0