Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Le Vaisseau Ardent" de Jean-Claude Marguerite

 

Cet ouvrage de 1290 pages est forcément particulier. La démarche de l’auteur qui a mis 18 ans pour l’écrire et celle de l’éditeur (Gilles Dumay pour Denoël) sont toutes deux courageuses et méritoires. La mienne l’est beaucoup moins, même si lire ce bouquin est une prouesse mudenoel26112-2010.jpgsculaire pour vos doigts et poignets.

Dire que c’est lo ng est une lapalissade. C’est au-delà du trop long et, pour un Bademoude impatient, c’est tout simplement impossible.

Le prologue annonce des trucs titillants en rapport avec une Egypte pré-pharaonique et des mythes variés liés à l’Arche de Noé. Et rapidement on comprend qu’on va se frotter à la piraterie et à la quête du trésor, trésor étant pris au sens large. Faut accrocher le lecteur pour qu’il entreprenne le voyage et c’est bien fait.

Mais j’ai arrêté page 398, au quart environ. Je suis sûr que je vais rater quelque chose mais je n’en peux plus.

Sur ces 400 premières pages je n’ai pas appris grand chose. Un sexa se rappelle sa jeunesse, quand il avait 10 ans et qu’il a rencontré un vieux bonhomme ivrogne et bavard qui l’a initié à sa quête en lui racontant la sienne. C’est de la littérature à tiroirs ou picaresque : machin raconte truc qui raconte bidule etc. La démarche de l’ivrogne quand il était jeune homme passe bien mais l’histoire de la toute jeunesse du pirate sans nom, Les Petits, m’a trop fatigué pour que je persévère. Même des surdoués ne peuvent raisonner comme le narrateur à 10 ans ou le gamin des rues à 7 ans. C’est tout simplement impossible. Comme pour un vrai faux ivrogne de mémoriser cette foule de détails. Or tout est dans la psychologie – sinon à quoi sert ce récit ? – et je n’y ai pas cru une seconde.

Dommage, c’est bien écrit et agréable à lire mais ce n’est pas pour moi, mécréant de nature.

Allez donc lire ce que raconte Manu sur SFU, rmd sur la nooSFere ou Efelle avec qui je peux être en phase, ils ont été au bout, eux.

Peut-être que quand je serai encore plus vieux deviendrai-je plus crédule et reprendrai-je ma lecture, peut-être.

Tag(s) : #fantastique

Partager cet article

Repost 0