Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"United States of Tara", saisons 1 et 2, de Diablo Cody

 

Dans cette intelligente et drôle série de 2x12 courts épisodes à ce jour, Tara souffre du syndrome de dissociation de l’identité ou de personnalités multiples. Si vous avez lu l’enquête de Daniel Keust.jpgyes ( Les Mille et Une Vies de Billy Milligan) vous ne serez qu’à moitié surpris par cette très étonnante maladie mentale où plusieurs personnalités (alters pour alter ego) coexistent chez la même personne. Tara peut être elle-même mais aussi Alice, une femme au foyer des années 50 tirée à quatre épingles, ou T. une jeune punkette rebelle, ou Buck, un ancien du Viêt-Nam, ou encore Gimme, une sorte d‘animal. Dans la deuxième saison elle peut aussi être Chicken, elle-même à 5 ans, ou Shoshana, sa propre thérapeute. Elle a la chance d‘avoir un mari aimant et compréhensif et deux enfants, un ado à tendance gay et une jeune adulte délurée.

Les épisodes cocasses et tragi-comiques se succèdent à un rythme infernal et toute la petite famille gère cette étrange situation où interviennent aussi Charmaine, la jeune sœur presque normale de Tara et sa recherche de compagnon.

Comme souvent dans les séries anglo-saxonnes les acteurs sont formidables (Toni Collette qui joue Tara est extraordinaire et a déjà gagné plein de prix pour ce rôle). Le scénario égratigne joyeusement les mentalités d’une petite ville américaine et à chaque épisode on rigole ou on sourit avec délectation devant l’originalité et l’intelligence des scripts.

L’arc narratif de la première comme de la deuxième saison est constitué par la recherche de l’événement qui, dans le passé de Tara, a pu provoquer ce traumatisme.

Ah les aminches, en voilà une série qu’elle est bien.

Tag(s) : #série télé

Partager cet article

Repost 0