Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L’Enfant Sorcier de Ssinahan" de Georges Foveau


ssinahan

 Illisible pour Bademoude s’entend, œuf corse.

On a là un concentré de tout ce que je n’aime pas en fantasy. En gros toujours la même histoire de l’équivalent demi-dieu plein de pouvoirs qu’il va découvrir pour sauver le Monde. C’était ça ou l’assassin sympathique Et plein beaucoup d’horreurs et d’atrocités tout le long du chemin. Ce bouquin vous souhaite de bonnes soirées dans le viol, le sang et la tripaille, les énucléations et autres membres arrachés. Pour la bonne cause du monde sauvage contre la tyrannie, écologie bien pensante oblige. L'humour involontaire est dans la déification du blaireau, mais bon.

Et, comme c’est un auteur français (par moi inconnu mais je n’en ai pas honte du tout), c’est écrit bien chiadé et contourné comme on l’aime dans la SFFFF de Pffff. Oui Madame, « Il est là, à la croisée de toutes les consciences de l’univers, des univers qui s’égrènent en chapelets ludiques de perles sereines. » C’est une phrase au hasard, il y a mieux ou pire, c’est selon les goûts. Par exemple : « Il lui adresse un mâle haussement d'épaules, un peu comme s'il confiait à cet homme que, humain ou divin, l'éternel féminin reste égal à lui-même, toujours capricieux et incompréhensible.»

Là encore je suis certain que tout le microcosme va adorer, voire primer ce génie indicible.

Evidemment que je n’ai pas été loin, une centaine de pages, un cinquième du bouquin quand même. Deviendrai-je tolérant ?

Tag(s) : #fantasy

Partager cet article

Repost 0