Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Serpentine" de Mélanie Fazi

 

C’est un recueil de nfoliosf365-2010.jpgouvelles qui a pour titre celui de la première des dix de ce bouquin.

J’ai toujours du mal, malgré mes efforts héroïques, avec les recueils de nouvelles, moins qu’avec les anthos mais quand même. Parce qu’on en lit une et, si on est un peu déçu, on hésite à partir sur la deuxième. On laisse le bouquin et on le reprend. On picore, quoi.

Malgré le talent du na rrateur, changer d’ambiance et d’histoire toutes les 10 ou 20 minutes, c’est déstabilisant.

Allez,  je vais fournir le bâton à ceux qui ont envie de me taper : je pense que c’est pour cette raison que les recueils de nouvelles ou les anthologies se vendent mal. Pour le vulgum pecus (ou le vulgus pecum ?) dont je suis comme vous un représentant, lire un livre c’est s’y noyer et oublier le reste du monde pour au moins un couple d’heures. Mon format préféré est le roman court, parce que souvent l’auteur délaye en 400 ou 500 pages ce qu’il pourrait raconter en 2 ou 300. Mais il y a des exceptions.

Revenons à cet ouvrage. C’est du pur fantastique sans concession aux dragons et trolls avariés. Avec comme personnage principal la Mort et comment elle peut interférer depuis son au-delà dans notre présent pour ceux et celles qui savent regarder. Il y a de beaux textes là-dessus dans ces nouvelles. Mais ce qui m’a frappé c’est l’hyper sensibilité que, tout vieux mâle fatigué que je suis, j’assimile à une féminité d’aujourd’hui, pour qui la musique est fondamentale dans l’existence mais aussi le tatouage, la photographie et les cicatrices. On aurait pu appeler ce recueil « la Mort et la peau ». Beaucoup de choses tournent autour de notre enveloppe, sa fragilité, son odeur, sa texture, ce qu’on peut écrire dessus.

Mon texte préféré s’intitule « Mémoire des herbes aromatiques ». Il allie une belle idée un peu féministe et un certain humour mettant en scène Ulysse et Circé aujourd’hui dans un restaurant grec.

Tag(s) : #fantastique

Partager cet article

Repost 0