Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Jakabok : le démon de Gutenberg" de Clive Barker

 

Déjà, le titre anglais est "Mister B.Gone". Si vous voyez le rapport avec le titre français, faites-moi signe. C'est tout simplement un « spoiler » gros comme un immeuble, puisque vous ne le compre978064jakabok.jpgnez que sur la fin du bouquin.

Ensuite ce n’ est pas un chef d’œuvre, non, c’est un amusement de Barker devenu célébrissime et qui, à ce titre, peut tout se permettre. Ce n’est pas que ce soit mauvais, dans son genre bien particulier c’est même plutôt réussi, quoique beaucoup trop long malgré ses 220 pages.

Il y a une idée : Jakabok, un démon de piètre envergure, vous parle, emprisonné qu’il est dans le livre. Il est agressif  et mal poli puisque démon. Il vous raconte sa vie.

Et il y a une forme : l’interpellation permanente du lecteur qui doit délivrer le démon en brûlant le livre. Comme je ne suis pas grand amateur du comique de répétition, ça m’a énervé. Mais c’était peut-être aussi le but poursuivi.

Sinon ça se laisse lire. C’est drôle des fois, exagéré souvent, pas mal vulgaire et scatologique (faut aimer) avec une bizarrerie d’amour homosexuel entre démons (ce doit être tendance) mais le tout reste lisible parce que l’auteur a du talent.

Le plus intéressant, bien que sans grande nouveauté, réside dans la philosophie générale (la métaphysique ?) : au bout du compte anges et démons, Dieu et Diable ne sont pas si différents. Quant à l’humanité, n’en parlons pas. Même un démon se met en colère contre les prêtres pédophiles et les moines trop bien nourris, alors qu’il se baigne dans le sang des nourrissons.

L’expérience de lecture reste intéressante et peu commune et peut intriguer les curieux et les blasés.


P.S.: Si vous n'avez jamais lu Barker, essayez plutôt Imajica ou Le royaume des Devins .

Tag(s) : #fantastique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :