Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"A comme Alone" de Thomas Geha

 

 

Tous les vrais pros de la critique encensent La Route de Cormac Mc Carthy. Moi pas, d’où ce titre sibyllin.

Là où alone01.jpgun Prix Pulitzer fait ses millions d’exemplaires vendus, ce bouquin sans prétention de la Rivière Blanche doit approcher quoi, le millier ?

Ce récit d’après la grande catastrophe est un hommage direct et assumé à un autre auteur français de SF, Julia Verlanger, qui traita cette même thématique.

On est en France, après l’effondrement de la civilisation. Pépé, celui qui raconte, est un alone, un solitaire qui a été formé à la dure loi de la survie par ses propres moyens. Il n’aime pas les groupes, religieux ou paramilitaires, menés par des tyrans au petit pied.

Dans une ambiance très sympathique, dans un langage « parlé » peu châtié mais simple, clair et direct, Pépé raconte ses aventures sur les routes, ses rencontres, et un peu son passé.

Utilisant son habileté au combat au corps à corps, son expertise au lancer de couteaux mais aussi sa ruse et son intelligence il va se sortir de situations impossibles, se faire des amis, rencontrer des mutants et, au bout du compte, retrouver et sauver Grise, celle qui lui a appris à être un alone et qu’il aime d’amour.

Une chouette histoire délassante et optimiste comme on aimerait en lire plus souvent. Ça tombe bien, il y a une suite dont je vous causerai un jour prochain.

 

 

Tag(s) : #science-fiction- Planète SF

Partager cet article

Repost 0