Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

.

"Quelques nuages" de Paco Ignacio Taibo II



Eh oui, je continue à voyager dans l’espace et dans le temps avec la littérature policière.

Il y avait un moment que je n’étais pas retourné au Mexique, chez ce gauchiste de Paco.

C’est une aventure d’Hector, l’ingénieur qui fait le privé, à qui il manque l’œil droit. Sa sœur vient le voir sur une plag9782869308350e paradisiaque où il essaye d’oublier les dégâts collatéraux de son enquête précédente. Elle lui parle de son amie d’enfance Anna qui a des soucis.

Le Mexique est un drôle de pays où règne la corruption à tous les étages et dans tous les rouages de l’état. Meurtres pour l’argent et le pouvoir, pour le contrôle des trafics de drogue, pour tout et pour rien. Hector le sait et, encore une fois, quand il remonte la piste, il va retrouver tout ce vilain monde.

Quant à Mexico, sa ville, c’est un concentré de tout ça, et l’air y est pollué, et il pleut en février. Mais Hector est mexicain, il aime son pays et sa ville.

Le détective va revoir « Le Rat », une vieille connaissance de la fac qui a mal tourné, et rencontrer un écrivain menacé. Devinez comment s’appelle l’écrivain ? Paco Ignacio Taibo ! Comme Hector il boit beaucoup de sodas et fume beaucoup de cigarettes. Ils parlent de bouquins, c’est sympa et original. Paco jouera un rôle majeur que je ne vous raconte pas.

La fin est un peu bâclée mais le bouquin est court et se lit vite. Il y a de l’humour avec la femme du marchand de sandwichs et les catcheurs, et Anna est une belle rousse.

Si vous ne connaissez pas encore cette sommité internationale du polar – mais aussi biographe de Che Guevara et de Pancho Villa - qu’est Paco Ignacio Taibo II, n’hésitez pas.

Tag(s) : #policier-noir

Partager cet article

Repost 0