Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

  "La Sinistre Mme. Atomos" de André Caroff

 

Il y a peu je vous causais en Yozone de la "collection noire" de la Rivière Blanche, un très récent avatar de la fameuse série "Angoisse" du Fleuve Noir.

La collec’ noire a été initiée en 2006 avec ce tome 1 de « La Saga de Mme. Atomos ». L’excellente préface de Joseph Altairac vous raconte et vous explique tout ce qu’il y a savoir sur ces bouquins d'André Caroff pas fantastiques du tout, contrairement au reste des "Angoisse".

L’horrible méchante Japonaise cherche à se venger des Américains à cause d’Hiroshima et de Nagazaki. C'est une atomiste qui fait des trucs vraiment impossibles grâce à ses connaissances.


Dans « La Sinistre Mme. Atomos », premier de la série de 17 consacrés au personnage, elle tue les gens et fabrique des zombies dirigeables grâce à des manipulations des atomes à distance par des rayons électromagnétiques. Ou à peu près. D’ailleurs on s’en fout on sait que c’est scientifiquement n’importe quoi. Sans ça on n’a pas vraiment peur, c’est une course poursuite entre le FBI, aidé par un flic japonais, et la vilaine et ses sbires. 

L’originalité c’est que le premier héros meurt, sa fiancée aussi et plusieurs milliers d’innocents new-yorkais, et que Mme. Atomos semble échapper aux nouveaux héros, un autre G-man (agent du FBI) et le gentil japonais.


Bon c’est facile à lire, c’est rigolo parce que c’est vraiment daté des années 60, mais je n’en lirai pas 17 de suite. Faut pas exagérer non plus.

Tag(s) : #science-fiction- Planète SF

Partager cet article

Repost 0